Pomme

Maillard

Apple

   

J'ai découvert la pomme "Maillard" en 2013, à Petite-Rivière-Saint-François dans le comté de Charlevoix, Québec. Il s'agit d'un arbre de semis naturel qui se trouve sur un terrain voisin de ma propriété. Cet arbre est jeune, on peut estimer son âge à environ 20 ou 25 ans au moment de sa découverte. Cette variété a été nommée et distribuée pour la première fois en 2016. Je l'ai nommée Maillard car ce nom est emblématique du village de Petite-Rivière-Saint-François. Notamment, le secteur à l'entrée du village se nomme ainsi, et le plateau qui le surplombe et où l'arbre a été découvert se nomme le "Côteau de Maillard". À noter aussi à l'ouest du village un pic montagneux, le "Cap Maillard", sur lequel il y a de magnifiques pistes de ski alpin.

L'arbre est bien vigoureux et rustique, assez productif, et les fruits observés jusqu'à maintenant étaient exempts de tavelure. La pomme est de calibre moyen, atteignant généralement 60 à 65 mm, jolie, de forme plutôt conique, striée rouge. Elle vient à maturité à la fin septembre ou début octobre, et peut se presser jusqu'à la fin octobre au moins. À noter que cette variété n'a pas encore été beaucoup greffée et testée en situation de verger réel. 

Trois échantillons de jus ont été analysés :

  • teneur en sucre moyenne, densités relatives de 1,050 à 1,056
  • teneur en acidité faible, titres de 1,1 à 2,6 g/L éq. acide malique
  • teneur moyenne en tanins ; 1 échantillon analysé : 2,5 g/L éq. acide gallique
  • le jus est de très bonne qualité pour la cidrerie. La saveur est caractéristique des pommes à cidre douces-amères, légèrement amertumée.

Cette pomme du terroir québécois semble prometteuse comme variété à cidre douce-amère de maturation mi-tardive et bien rustique pour des régions au climat rude (zone 4). La qualité de son jus apparaît suffisante pour qu'on en fasse l'essai afin d'en évaluer le comportement en situation de verger réel. 

Pour ma part, j'aime beaucoup la Maillard, et elle pourrait bien devenir la meilleure variété douce-amère parmi mes "découvertes". Elle combine en effet une excellente saveur avec une date de récolte plus tardive que Douce de Charlevoix, ce qui en fait une pomme mieux adaptée à la cidrerie dans plusieurs régions. En 2020, quelques pépinières ont commencé à propager cette variété, et elle devrait donc être disponible en quantités limitées d'ici quelques années.

I discovered the "Maillard" apple in 2013, at Petite-Rivière-Saint-François, county of Charlevoix, Quebec. It is a natural seedling tree on a land close to my property. The tree is young, and I estimate its age to 20 or 25 years at the moment of its discovery. The variety was named and distributed for the first time in 2016. I gave it the name Maillard because this name is quite important in the village of Petite-Rivière-Saint-François. The sector at the entrance of the village is named like this, and a plateau overlooking it where the tree was discovered is called "Côteau de Maillard". Also, on the western part of the village there is a mountain peak, the "Cap Maillard", on which there are beautiful ski slopes.

The tree shows good vigor, seems productive, and the fruits observed up to now have been scab free. The apple is of average size, reaching about 2.5 inches across. It is good looking, striped red, and of rather conical shape. It ripens by end of September or beginning of October, and it can be kept to be pressed by end of October at least. It should be noted that this variety still has not been grafted and tested in a real orchard situation.

 Three samples of juice have been analysed:

  • sugar content medium, specific gravities of 1.050 to 1.056
  • acidity content low, TA of 1.1 to 2.6 g/L malic acid eq.
  • tannin content medium; 1 sample tested, 2.5 g/L gallic acid eq.
  • the juice is of good quality for cider making. The flavor is characteristic of bittersweet cider apples, with a mild bitterness.

This apple from the Quebec terroir seems promising as a late mid season bittersweet cider apple, hardy in regions where the climate is harsh (zone 4). The quality of its juice appears to be sufficient to warrant that some testing could be done to evaluate it in a real orchard situation.

I have quite high expectancies for the Maillard apple, and it could well become the best bittersweet variety of my "discoveries". It combines an excellent flavor with a later harvest date than Douce de Charlevoix, making it a better adapted apple for cider making in many regions. In 2020, a few nurseries have started to propagate this variety, and it should become available in limited quantities within a couple of years.

 


Dernière mise à jour : 20.04.08
par Claude Jolicoeur
cjoliprsf_à/at_gmail.com
remplacer/replace "_à/at_" par/with "@"